Partager :
Betalin Therapeutics Ltd., une entreprise de biotechnologie développant un micropancréas pour traiter le diabète, a été nommée « start-up biotechnologique de l’année » à l’occasion de la conférence MIXiii Biomed 2017 qui s’est tenue à Tel-Aviv, en Israël, du 23 au 25 mai 2017. Il s’agit de la plus grande conférence et exposition internationale annuelle de l’industrie des sciences de la vie en Israël, et la compétition a été jugée par un panel incluant de hauts responsables de l’Israel Innovation Authority.
Le micropancréas de Betalin Therapeutics, appelé « micropancréas endocrinien » (EMPtm), est produit à l’aide d’un échafaudage biologique exclusif combiné à des îlots pancréatiques de source humaine contenant des cellules bêta.
Les cellules bêta sont responsables de la production d’insuline, une hormone qui régule la glycémie en aidant au transport du glucose du sang vers les cellules voisines. L’EMP est transplanté chez les patients diabétiques par voie sous-cutanée et doit s’intégrer au corps du patient par vascularisation.
« Nous sommes honorés d’avoir remporté ce prix », a déclaré Jacob Ben-Arie, PDG de Betalin Therapeutics. « L’EMP est une immense avancée pour le traitement du diabète de type 1 et 2, et a le potentiel d’améliorer la vie de millions de personnes.
Nous sommes actuellement en train de réunir des capitaux, et une fois les fonds nécessaires obtenus, nous prévoyons de déposer une demande de nouveau médicament de recherche (NMR) et de commencer notre premier essai clinique chez l’homme l’année prochaine. »
La technologie EMPtm a été développée par une équipe dirigée par le professeur Eduardo Mitrani, du service de biologie cellulaire et du développement de la faculté de science de l’Université hébraïque de Jérusalem, en Israël. Le professeur Mitrani est le président du Comité consultatif scientifique de Betalin Therapeutics.
Le professeur Mitrani explique : « Plutôt que de créer des cellules, nous essayons de créer un organe, une unité indépendante qui fonctionne en autonomie et peut être placée pratiquement n’importe où dans le corps. Le caractère innovant de l’EMP, c’est qu’il utilise des cellules plutôt que des médicaments comme voie thérapeutique. L’EMP est un produit biologique développé pour construire un mini-organe qui imite la situation physiologique du corps en incorporant des îlots dans l’échafaudage, afin de permettre aux îlots de s’assimiler dans les tissus. »
En lire plus: http://www.lelezard.com/communique-13856242.html
Partager :