Partager :
Tel Aviv (Ilan Rosenthal). C’est devenu une épidémie qui va certainement se répandre en Israël lors de cette saison touristique. S’immortaliser nu devant un lieu historique. Devant le mur des lamentations de Jérusalem ? A Massada ? Sur les plages les plus populaires de Tel Aviv ?
C’est devenu un phénomène de mode. De plus en plus de lieux inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco se transforment en décors pour touristes dévêtus.
Libération : « Ce n’est pas la première fois que des voyageurs, narcissiques, nudistes ou subversifs, sont accusés d’indécence par des autorités locales. En janvier dernier, trois Français ont été expulsés et bannis du Cambodge après s’être photographiés nus dans un temple d’Angkor.
Depuis, des panneaux indiquent en plusieurs langues à l’entrée des temples que se mettre à poil est interdit. A Angkor, «la nudité dans une zone publique est punissable par la loi» au même titre que le pillage. Les sanctions peuvent donc aller loin : en février, deux Américaines ont écopé de dix mois de prison avec sursis, d’une amende de 200 euros et d’une interdiction de séjour de quatre ans pour avoir posé nues devant le temple Preah Khan, rapporte le Daily Mail.
Au Pérou, quatre touristes qui s’étaient filmés dans le plus simple appareil à Machu Picchu ont été arrêtés l’an dernier. Le ministère de la Culture, qui voit ces fesses comme une «une menace pour l’héritage culturel du pays», expulse aujourd’hui tous les visiteurs qui osent exhiber leur anatomie dans la cité inca.
La citadelle a notamment inspiré Amichay Rab, un jeune Israélien qui a créé son blog My Naked Trip («mon voyage nu»), où il pose en tenue d’Adam lors de son voyage en Amérique du Sud.
Machu Picchu est aussi classé numéro 3 dans le top sept des monuments historiques où il faut se mettre à poil selon le blog Naked At Monuments du voyageur Paul Marshall qui y poste toutes ses photos de voyage, le caleçon baissé jusqu’aux pieds.
Façon nains de jardin d’Amélie Poulain, il a créé des comptes sur Facebook et Twitter pour montrer ses jolies fesses et celles de ses copains devant tous les paysages qu’il traverse. Dans son classement des meilleurs spots culs nus, on trouve aussi Sainte-Sophie à Istanbul, la Grande Muraille de Chine ou encore les Pyramides de Gizeh. C’est d’ailleurs sur ce site archéologique qu’une actrice porno, Carmen de Luz, a posté sur Instagram une photo d’elle en string, à califourchon sur un chameau avec les pyramides en arrière-plan. Un selfesse qui n’a pas du tout plus aux autorités qui ont ouvert une enquête (elles l’accusent en plus d’avoir été sur le site en dehors des heures d’ouverture).
Mais les choses sont allées bien au-delà de la nudité à Gizeh : les autorités égyptiennes ont découvert qu’une actrice russe avait tourné une vidéo pornographique autour des vestiges antiques. Une enquête a été ouverte ».
Partager :