Partager :

Chaque été en Israël des enfants meurent d’hyperthermie parce qu’ils ont été oubliés à l’arrière d’une voiture. Le gouvernement a déjà mis en place plusieurs mesures de prévention, notamment des campagnes radiophoniques pour rappeler aux parents pendant qu’ils conduisent qu’il ne faut en aucun cas laisser leur enfant dans la voiture. Un comité spécial de la Knesset vient de lancer un nouveau projet pour sensibiliser le maximum de personnes sur ce sujet.
Plus de 500 000 autocollants avec la photo d’un bébé et le texte „ne m’oubliez pas“ en hébreu, en arabe, en yiddish et en amharique ont été imprimés et distribués. Ils sont disponibles dans les hôpitaux, les offices de tourisme et, à compter de vendredi, comme suppléments au journal „Israel Hayom“. Ils peuvent également être commandés gratuitement. (http://israelentreleslignes.com)
L’hyperthermie est l’élévation locale ou générale de la température du corps au-dessus de la valeur normale (37 à 37,5 °C chez l’humain), en raison de l’accumulation de chaleur exogène.
Elle peut résulter :

  • d’une exposition à la chaleur du Soleil : c’est l’« insolation » appelée parfois, depuis 1919, « coup de bambou »1 ;
  • d’une exposition à la chaleur ambiante (canicule, ambiance industrielle, incendie) : c’est le « coup de chaleur classique » ;
  • d’un effort intense avec une mauvaise évacuation de la chaleur (à cause d’une ambiance trop chaude et humide ou de vêtements trop isolants) : c’est le « coup de chaleur d’exercice » ou « d’effort »;
  • d’une exposition excessive aux radiations RF (par une antenne de radiocommunication ou cellulaire par exemple) ;
  • de l’effet de certaines substances comme la MDMA (ecstazy), l’hyperthermie provoquée peut d’ailleurs être fatale au consommateur

Chez l’être humain, il y a risque de décès au-delà de 41,5 °C (complications cérébrales irréversibles).
 

Partager :