Partager :

Tel Aviv (Eyal Koren). Quelques produits alimentaires en Israël font l’objet d’une attention soutenue. Il s’agit souvent de produits vendus dans le monde entier, et dont les israéliens peuvent faire aisément une comparaison de prix (une constante : toujours plus chers en Israël!). Le Ketchup est emblématique.
Le Ketchup Heinz fait souvent la « Une » de la presse spécialisée israélienne. Son prix en Israël est élevé (+20 en Israël en moyenne par rapport à l’Europe) et une guerre incessante règne entre deux concurrents qui ne se font pas de cadeaux : Osem et Heinz. Cette bataille est aussi entretenue avec intelligence par les agences de pub…
Les deux producteurs de ketchup ont mis sur le marché récemment une gamme allégée en calorie (« health product ») qui semble plaire aux clients israéliens. Heinz et Osem ont ensemble finalement élargit leur marché avec ce concept. Comme quoi une bonne guerre commerciale peut bénéficier à deux concurrents qui se haïssent.
LA BATAILLE DU KETCHUP EN 2015.
Dans Slate : « Le ministère de la Santé israélien a tranché: Heinz ne pourra plus utiliser le label Ketchup hébreu en Israël. L’entreprise d’agroalimentaire Osem, grand concurrent d’Heinz sur le marché du Ketchup en Israël, a accusé la firme américaine de ne pas respecter les standards israéliens en matière de concentré de tomate.
En janvier dernier, le site Ynet indiquait que selon des tests laboratoires commandés par l’entreprise israélienne, le Ketchup Heinz ne contenait que 21% de concentré de tomate contre les 61% annoncés, soit deux fois moins que les standards israéliens qui exigent 41% pour le label.

En hébreu, Heinz ne vendra donc désormais plus de Ketchup, mais de l’«assaisonnement à la tomate». Ces règles ne s’appliquent pas à la labellisation anglaise, pourtant, l’importateur de la marque américaine, Diplomat, a créé une pétition pour changer la législation israélienne. L’opération a trouvé un écho auprès du ministère de la Santé qui envisage un changement des standards pour ré-autoriser la labellisation d’Heinz ».
Le saviez-vous? Le ketchup est une sauce d’origine chinoise, appelée Ké tsiap, à base de saumure de poisson! Rapportée par les marins anglais au XVIIème siècle, elle a évolué et est composée aujourd’hui de 5 ingrédients de la tomate, du sucre, un mélange d’épices, du vinaigre et une pincée de sel.
Appréciée pour sa saveur révolutionnaire, cette sauce gagne vite le monde anglo-saxon, jusqu’aux contrées d’Amérique. Rapidement devenue un incontournable, elle est au départ cuisinée par les mères de famille pour agrémenter les plats du quotidien. Ce n’est qu’en 1876 qu’Henry John Heinz, à Pittsburgh (Etats-Unis), a l’idée de proposer un « Ketchup » prêt à l’emploi, destiné à faciliter la vie de millions de foyers américains: le Tomato Ketchup Heinz est né!
La fameuse  recette de ketchup Heinz

Heinz doit cette fidélité à sa recette gardée secrète depuis sa création: un savant dosage de tomates, de vinaigre, de sucre, de sel, et d’épices pour un goût inimitable. Avec son savoir-faire unique et son sens de l’essentiel, Heinz offre depuis 140 ans une recette sans aucun conservateur et sans épaississants ajoutés.
Son ingrédient clé:
Heinz utilise 148g de tomates pour faire 100g de Ketchup. Mais pas n’importe laquelle : la tomate Heinz. Ronde, pulpeuse, généreuse, très goûteuse, la tomate Heinz bénéficie de toute l’attention des experts cultivateurs de Heinz. Sa culture a lieu en plein air pour la gorger de soleil. Cueillie à maturité, en été, par nos agriculteurs partenaires, elle est ensuite cuite et transformée selon un procédé minutieux qui préserve tous ses bienfaits naturels et sa saveur.
Partager :