Partager :

Une innovation détectée par La Tribune (Copyrights). « Malgré les avancées en matière de détection d’obstacles et d’objets connectés, peu de cannes électroniques améliorent réellement le confort des malvoyants.
Conçue par des chercheurs de l’université hébraïque de Jérusalem (1), EyeCane guide la personne à l’aide de vibrations et d’effets sonores. Des rayons infrarouges détectent les obstacles et évaluent leur distance. Léger (100 g), EyeCane dispose d’une autonomie d’une journée.
Des tests ont montré que l’objet se maîtrise en cinq minutes et qu’il diminue les points de contact avec les murs par rapport à une canne classique. Prochaine étape : améliorer la fiabilité des infrarouges avant une commercialisation ».
(1) L’université hébraïque de Jérusalem (en hébreu האוניברסיטה העברית בירושלים, prononciation : hā’Universitah hā‘Ivrith bYirūšāláyim, en anglais The Hebrew University of Jerusalem) couramment abrégée HUJI — dont la majorité des campus se trouvent à Jérusalem — est l’un des principaux établissements universitaires en Israël.
Fondée en 1918 et inaugurée en 1925 en présence de personnalités comme Albert Einstein, Sigmund Freud et le leader sioniste Chaim Weizmann, mais également de représentants du gouvernement britannique et des communautés musulmanes et chrétiennes de Palestine mandataire, elle est historiquement la deuxième plus ancienne des huit universités israéliennes (après l’Institut de technologie d’Israël, le Technion, fondée en 1912 et inauguré l’année précédente en 1924).
En 2012, le Center for World University Rankings à classé l’Université hébraïque 22e mondiale et deuxième d’Israël dans son classements CWUR World University Rankings1 alors qu’une autre enquête l’a classé comme la 9e meilleure université du monde pour travailler et la 2e meilleure à l’extérieur des États-Unis.
En 2017 le département de mathématiques de l’université hébraïque a été classé 11e au monde dans le classement de Shanghai devant des départements prestigieux tels que ceux de Harvard, Berkeley, l’Imperial College London ou Columbia.

Partager :