Partager :
FRANCE. Drôle d’histoire racontée par les médias français… Les faits : « Un jeune employé du fast-food McDonald’s de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon a perdu son sang froid, et littéralement gazé un client du McDrive. L’altercation aurait pour origine… un banal problème de sauce supplémentaire. Le client aurait demandé une deuxième sauce pour accompagner ses frites, son burger ou ses nuggets.
Une sauce qui n’est pas comprise dans le menu. Le ton serait alors monté entre les deux hommes et se sentant menacé, l’employé de 23 ans aurait aspergé le client, qui se trouvait dans sa voiture avec sa compagne et leur bébé, avec une bombe lacrymogène. L’employé de McDonald’s a été placé en garde à vue et sera convoqué au tribunal pour « violences volontaires aggravées ». Il a également perdu son emploi ».
ISRAËL. Ce scénario est-il possible en Israël ? Mc Donald’s dispose de 172 restaurants dans le pays et y emploie près de 4000 personnes. Les employés israéliens donnent avec générosité (nous l’avons vérifié!) un nombre impressionnant de ketchups aux clients, même si ceux ci ne le demandent pas de manière explicite.
En Israël une pratique reconnue des McDo dans le monde est appliquée à la lettre : une très grande rapidité du service qui évite bien des ennuis. Il est rare de voir des longues files d’attente. Les gêneurs ne restent pas longtemps face aux employés du McDo.
Question de culture, les israéliens s’énervent très vite. Tout le monde est habitué à rencontrer des personnes qui hurlent de rage. Les employés de McDo sont, par la force des choses, devenus des experts en « traitement cool des clients » nerveux. Ils gardent leur sang froid en cas de coup dur.
Dans un pays où le nombre de porteurs d’armes est très élevé, aucun serveur de McDo aurait pris le risque fou d’attaquer un client. Plus de 200 000 personnes en Israël ont le droit de détenir une arme à feu!
Autre point à retenir : l’air conditionné fonctionne parfaitement en Israël dans les McDo. Exténué et fatigué par la chaleur, harcelé par un patron râleur, un employé en France peut toujours craquer… Finalement, en Israël aussi, car tout est possible à Tel Aviv.
Partager :