Partager :

Tel-Aviv (Emmanuel Hess). D’après une universitaire américaine, l’isolement peut augmenter de 50% le risque de connaître une fin précoce. Ceux qui vivent en Israël le savent : il est très difficile d’être totalement isolé.

Vos voisins sont toujours là. Ils vous observent de manière appuyée. Si quelques chose cloche ils le sauront. La solitude pure et dure n’existe (presque) pas dans un pays hyper-connecté.

Ceux qui vendent la Alyah aux juifs de France devraient rajouter dans leur liste cet « avantage compétitif  » d’Israël.

Partager :