Objectif pour les 70 ans d'Israël : faire revenir les expats.

Par |2017-08-25T05:34:31+02:00août 25th, 2017|Catégories : DROIT ET FISCALITE|
Partager :

Israël a mis en place un programme d’incitations financières pour faire revenir les expatriés. Un projet va être lancé cette année et intitulé « Retour pour les 70 ans », une référence à la 70e Journée de l’Indépendance d’Israël en 2018.
Le ministère de l’Intégration des Immigrants fournira aux Israéliens qui reviennent une aide financière pendant six mois, et couvrira même une partie de leurs salaires afin de s’assurer qu’ils puissent prendre le temps de retrouver du travail dans leur ancienne-nouvelle maison. Le gouvernement propose également des cours de perfectionnement professionnel gratuits et des conseils. (Source : Times of Israel)

LE PLUS. Selon Courrier Expats : « Le World Happiness Report paraît chaque année à l’occasion de la Journée mondiale du bonheur décrétée par l’ONU, le 20 mars. En 2016, se réjouit le quotidien Ha’Aretz, Israël se classe 11e sur 157 pays retenus. “Les Israéliens aiment bien se plaindre, mais ils comptent parmi les gens les plus heureux du monde”, constate le journal.

Le rapport en est à sa quatrième édition. Mis au point par des chercheurs de l’université de Colombie-Britannique, au Canada, d’après les données rassemblées auprès de 3 000 personnes dans chacun des 157 pays concernés, il vise à établir sur des bases scientifiques la mesure du bien-être, selon des critères tels que le produit intérieur brut par habitant, les mesures sociales ou l’espérance de vie en bonne santé. En 2012, lors de la première édition, Israël était classé 14e.
Dans le top 10 cette année : le Danemark, la Suisse, l’Islande, la Norvège, la Finlande, le Canada, les Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, l’Australie et la Suède. Sans surprise, la Syrie, l’Afghanistan et huit pays d’Afrique subsaharienne comptent parmi les 10 pays où l’on est le moins heureux de vivre ».

Partager :
Go to Top