Partager :

Tel-Aviv (Yaïr Cohen). La Data analysis a sont importance dans le domaine de la finance. D’après The Floor, hub de start up à Tel Aviv, plus de 430 entreprises israéliennes développent des produits répondant à des besoins dans le domaine de la Fintech, allant des banques numériques à la collecte de fond. La réputation d’Israël dans la data science a attiré plus de 650 millions de dollars en capital-risque dans les Fintech. Les technologies pour les institutions financières doivent être extrêmement robustes et c’est pourquoi Israël excelle dans le domaine.
En 2011 le « Citi Technology Innovation Center in Israël » a été créé. Le but de cet établissement est de définir de nouveaux besoins et de nouvelles opportunités dans le domaine financier à l’aide d’outils de pointe. Le centre est composé d’un laboratoire de recherche sur la Data Intelligence au service des marchés financiers. Aujourd’hui l’environnement économique versatile et la tendance technologique forcent les institutions financières à être innovante. Ce laboratoire de data intelligence financière est censé permettre de développer de nouvelles opportunités économiques à un moindre coût.
Plusieurs Fintech israéliennes ont été sélectionnées par KPMG dans la liste des 100 entreprises les plus prometteuses. Parmi elles se trouvent Payoneer et OurCrowd. Payoneer propose des transferts d’argent en ligne et des services d’e-commerce, alors qu’OurCrowd est une plateforme de crowdfunding pour les investisseurs professionnels qui se concentre sur les start up en formation.
Ces entreprises ont compris que l’utilisation d’internet et des applications fluidifient et facilitent considérablement la réalisation des transactions économiques. De plus, le rôle des intermédiaires commencent à s’affaiblir. L’écosystème va voir petit à petit disparaitre les intermédiaires comme les fonds d’investissements et de plus en plus s’affirmer les plateformes de crowdfunding dans lesquelles les investisseurs et les entreprises sont en relation plus directe.
Parallèlement, les technologies du futur permettront aux particuliers d’investir sur les marchés financiers sans passer par les concours de conseillers, banquiers ou traders. C’est ce qu’essaye de développer l’entreprise FeeX, créée par le co-fondateur de Waze, Uri Levine. En effet l’entreprise vise à apporter de la transparence aux marchés financiers en créant un algorithme capable d’analyser et de comparer plusieurs investissements. Tous cela permis par une puissante analyse de Data.

Partager :