Partager :

Les Français veulent attirer les investissement israéliens en France. En visite en Israël, Bruno Le Maire, le ministre de l’économie, regrette que les investisseurs soient encore si peu nombreux : “160 millions d’euros par an, ça fait pas grand chose. Moi je souhaite qu’on arrive à doubler ces investissements l’année prochaine.
Je pense qu’on a des secteurs entiers en particulier dans les nouvelles technologies dans lesquels il peut y avoir une collaboration beaucoup plus étroite entre nos deux pays. Donc il faut se fixer des objectifs, doubler les investissements… et puis d’un autre côté faire en sorte que les entreprises françaises puissent s’implanter davantage en Israël.” (usine-digitale.fr)
LEPLUS. SELON LE QUAI D’ORSAY. « Les relations bilatérales se développent aujourd’hui rapidement au niveau culturel, scientifique, économique et touristique, tout en prenant de l’ampleur dans le domaine politique. Les visites bilatérales au niveau ministériel sont fréquentes et régulières. Un dialogue stratégique annuel a été institué en 2009 entre le secrétaire général du ministère des affaires étrangères et son homologue israélien.
Les relations franco-israéliennes se nourrissent de la présence en France de la première communauté juive d’Europe et d’une importante communauté française en Israël (150 000 personnes). La France est attachée au rôle de la communauté juive française, qui est un des piliers de la diversité de la société française, et à l’action des Français en Israël comme vecteurs de la francophonie et de ses valeurs.
Le président de la République a effectué une visite d’Etat en Israël et une visite officielle dans les Territoires palestiniens du 17 au 19 novembre 2013, accompagné d’une importante délégation composée notamment de six ministres. Au-delà des messages sur le processus de paix, cette visite a été l’occasion d’adopter une déclaration conjointe prévoyant notamment la tenue d’une saison culturelle croisée France-Israël en 2018. Le Premier ministre s’est rendu en visite officielle en Israël en mai 2016.

 Visites

Dernières visites d’Etat

  • M. François Hollande, en Israël, du 17 au 19 novembre 2013
  • M. Nicolas Sarkozy, en Israël, du 22 au 24 juin 2008
  • M. Shimon Pérès, en France, du 10 au 14 mars 2008
 Dernières visites en France
  • M. Yisrael Katz, ministre des transports et de la sécurité routière, ministre en charge des services de renseignement et du comité pour l’énergie atomique, du 26 au 30 janvier 2017
  • M. Shimon Peres, ancien président , le 25 mars 2016
  • M. Arye Deri, ministre de l’intérieur, du développement de la périphérie, du Neguev et de Galilée, le 11 février 2016
  • Mme Tsipi Hotovely, vice-ministre des affaires étrangères, 16 au 17 décembre 2015
  • M. Youval Steinitz, ministre des affaires stratégiques et du renseignement, chargé des relations internationales, le 23 mars 2015
  • M. Silvan Shalom, ministre de l’énergie, de l’eau, de la coopération régionale, du développement du Néguev et de la Galilée, du 5 au 9 février 2015
 Dernières visites en Israël
  • Mme Juliette Méadel, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’aide aux victimes, du 2 au 3 mars 2017, en Israël et dans les Territoires palestiniens
  • M. Gérard Larcher, président du Sénat, du 2 au 5 janvier 2017, en Israël et dans les Territoires palestiniens
  • M. François Hollande, du 29 au 30 septembre 2016, pour les obsèques de M. Shimon Peres
  • Mme Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au numérique et à l’innovation, du 25 au 27 septembre 2016
  • Mme Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, du 31 mars au 3 avril 2016, en Israël et dans les Territoires palestiniens
  • M. Manuel Valls, du 21 au 22 mai 2016, qui a rencontré le Premier ministre B. Netanyahou, le président de la République Reuven Rivlin, le chef de l’opposition Yithzak Herzog et l’ancien président Shimon Peres, s’est rendu sur des lieux de mémoire et a rencontré la communauté économique et culturelle ainsi que les étudiants de l’université de Tel Aviv.
  • M. Jean-Marc Ayrault, le 15 mai 2016, pour présenter l’initiative française de paix à MM Netanyahou et Abbas.
  • M. Emmanuel Macron, les 7 et 8 septembre 2015, dans les Territoires palestiniens et en Israël où il a participé festival de l’innovation DLD à Tel-Aviv.
  • M. Laurent Fabius, le 21 juin 2015, qui a rencontré le Premier ministre B. Netanyahou.
  • Mme Ségolène Royal, le 13 janvier 2015, pour la cérémonie d’hommage aux victimes de l’attentat de l’Hyper Cacher de Vincennes

 

Partager :