Partager :

En avril 2017, la demande du marché pour les programmeurs était à 2,5 fois supérieures à l’offre disponible. En mai 2017, il y avait 7 127 postes à pourvoir dans le secteur israélien de la haute technologie, principalement des postes d’ingénieurs et de programmeurs, a déclaré l’autorité.
L’an passé, Avi Hasson, ancien scientifique en chef d’Israël au ministère de l’Économie et de l’Industrie, avait tiré la sonnette d’alarme: selon lui, Israël risque de manquer de 10 000 ingénieurs et programmeurs d’ici une décennie si des mesures radicales ne sont pas prises. (http://ecomnewsmed.com)
LE PLUS. Israël va allouer 2,3 millions d’euros pour développer un programme qui consiste à offrir une formation à des jeunes ayant envie d’apprendre la programmation.
Cette formation intensive durera six à douze mois pour les diplômés des universités, ainsi qu’un stage à plein temps pour les diplômés qui songent à se lancer dans une carrière dans la programmation informatique.
Le programme a été créé avec la collaboration du ministère de l’Économie et de l’Industrie, de l’autorité de l’Innovation d’Israël, du ministère des Affaires sociales, du ministère des Finances, du Conseil économique national, des Industries de technologie avancée d’Israël (IATI). Et des cadres de haut rang du secteur des entreprises.
L’objectif est de préparer 250 employés à travailler à la fin de la première année, et 450 nouveaux employés à la fin de la troisième année, avec des bourses étudiants pour encourager l’inscription des personnes issues de diverses populations. L’autorité prévoit de lancer des appels de fonds auprès des organismes de formation en automne.

Partager :