Partager :

Le gouvernement avait fixé un budget de 116 milliards de shekels pour les infrastructures nationales sur les années 2017-2021. Dans sa première version, ce plan ne prévoyait qu’1% du budget pour la Judée-Samarie et notamment les routes de contournement demandées avec insistance par les dirigeants de cette région pour des raisons de sécurité.
Après des protestations menées par le lobby parlementaire pour Erets Israël, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a annoncé lors de la réunion hebdomadaire du Likoud que ces routes seront incluses dans ce plan quinquennal.
Les co-présidents du lobby, Yoav Kich (Likoud) et Betzalel Smotrich (Habayit Hayehoudi) ont adressé une lettre aux ministres, dans laquelle ils disaient entre autres: « Lors du conseil des ministres de ce dimanche, vous allez être appelés à autoriser un plan pluriannuel de développement des infrastructures nationales.
D’après les informations publiées dans les médias, seule une partie infime de ce plan – 1% – est prévue pour les régions de Judée, de Samarie et de la vallée du Jourdain. Si c’est informations sont exactes, elles ne correspondent pas à la superficie, ni à la population et surtout pas à la situation sur le terrain qui est l’une des pires du pays sur le plan des infrastructures routières ».
Suite à cette protestation à laquelle s’est jointe Yossi Dagan, président du Conseil régional de Samarie, les ministres Miri Regev, Yariv Levin et Ofir Akounis ont demandé au Premier ministre d’inclure de manière proportionnée ces trois régions dans le plan.
Ce budget de 116 milliards concentre 147 projets qui concernent essentiellement les infrastructures routières et énergétiques.
Par ailleurs, une commission sera créée prochainement, qui sera chargée du suivi et de la supervision des travaux avec notamment pour but d’améliorer la transparence concernant les appels d’offre, les contrats et les investisseurs.
Source : http://www.lphinfo.com/infrastructures-judee-samarie-incluse-plan-pluriannuel/

Partager :