Partager :

La société israélienne de jeux en ligne Playtika (basée à Herzlya) a été cédée en 2016 à un consortium Chinois pour la somme record de 4,4 milliards de dollars. Ce même consortium a racheté pour plusieurs centaines de millions de $ la société israélienne Jelly Button. Cette firme, très connue des experts, fabrique plusieurs jeux : World Series of Poker, Bingo Bliltz, et House of Fun.
A SAVOIR. L’expansion du jeu en ligne a reflété l’expansion des réseaux informatiques et même d’Internet. Les jeux en ligne peuvent incorporer de simples jeux d’écriture aux jeux complets et détaillés, dans lesquels plusieurs joueurs se retrouvent d’une manière simultanée (jeux multijoueur).
De nombreux jeux en ligne se sont répartis en communautés virtuelles, transformant ainsi les jeux solo en forme d’activité sociale.
La popularité grandissante de Flash et Java conduisent à une révolution sur Internet lorsque les internautes s’aperçoivent qu’ils peuvent accéder à des vidéos, des musiques en streaming et grand nombre de nouvelles activités. Beaucoup plus tard, les sites pouvaient offrir la disponibilité aux joueurs d’accéder à des jeux en réseau, gratuits ou non.
Certains jeux multijoueur en ligne, comme World of Warcraft, Final Fantasy XI ou Lineage II, sont accessibles grâce à un abonnement payant mensuel, tandis que d’autres jeux, tels que Guild Wars ou encore Farmerama, offrent une accessibilité gratuite.
Certains sites sont rémunérés en exposant leurs sponsors en ligne, tandis que d’autres, comme RuneScape, préfèrent laisser les joueurs jouer gratuitement tout en ajoutant en plus des contenus payants pour les abonnés.
Source : http://www.chefdentreprise.com

Partager :