Partager :

Tel-Aviv (Yoram Hess). Des startups d’Israël et de Catalogne coopèrent dans le domaine de l’impression 3D. Dans les domaines des tissus biologiques artificiels, impression grand format ultra rapide, encre conductrice, impression à l’échelle du micron, plateforme de vente sécurisée ; les jeunes pousses israéliennes et Catalanes sont actives.
Ce n’est donc pas par hasard si des coopérations existent entre Tel-Aviv et Barcelone. Cette dernière s’érige en future référence européenne et mondiale de l’impression 3D appliquée aux domaines de la santé, du sport et des industries traditionnel. Pour atteindre ce but, le  « Global 3D Printing Hub » de Barcelone a pris son envol.

Selon la-clau.ne : « Un « hub » intégralement consacré à l’impression 3D a été lancé le 3 mai à Barcelone. Cette réalisation du gouvernement catalan, le « Global 3D Printing Hub », recevra 20 millions d’euros jusqu’en 2020. Son objectif est de « développer une nouvelle infrastructure industrielle pour le pays », justifie le ministre catalan de l’Entreprise et de la Connaissance, Jordi Baiget. Son président, Carles Puigdemont, estime que la Catalogne peut devenir leader européen voire mondial de l’impression 3D appliquée à l’industrie 4.0., en prenant sa part dans la « quatrième révolution industrielle ».
Financement européen
Le Global 3D Printing est un laboratoire à idées doublé d’un accélérateur de business visant les domaines de la santé, du sport, du design et de l’industrie classique. Ce site est le fruit d’un partenariat public-privé auquel participent la Generalitat de Catalogne et le Fonds européen de développement régional (FEDER). Etabli sur une surface de 10.000 m2, ouvert aux apports internationaux, on le retrouve au coeur du Campus Diagonal Besòs, situé près de la mer. »
Partager :