D'Israël. Le faible salaire de Netanyahou comparé à celui du Président de Singapour.

Par |2017-10-09T00:18:11+02:00octobre 9th, 2017|Catégories : POLITIQUE|
Partager :

Benjamin Netanyahu gagne environ 150 000 euros/an. Selon La Tribune : « Lee Hsien Loong est de loin le dirigeant politique le mieux payé au monde avec 1,58 millions d’euros de rémunération annuelle. Celui qui est à la tête la petite République asiatique depuis 12 ans s’est déjà exprimé sur les revenus astronomiques des membres du gouvernement. Pour lui, la réponse est pragmatique, de tels salaires se justifient afin d’attirer les meilleurs talents pour diriger le pays ».

A SAVOIR. Benjamin Netanyahu touche t-il un salaire convenable ? Du salaire brut de 48.800 shekels (12 000 euros) ne subsistent au bout du compte que 18.000 shekels net, selon sa feuille de paie publiée sur son compte Twitter. Près des deux tiers du salaire sont prélevés : 21.000 shekels pour les impôts ainsi que 12.000 shekels pour l’utilisation d’une voiture blindée à usage professionnel et pour l’assurance maladie. Un salarié israélien est tenu de faire figurer sur sa fiche de paie l’utilisation professionnelle d’un véhicule qui appartient à l’employeur ou que ce dernier loue, et paie des taxes en fonction de la valeur du véhicule.
Benjamin Netanyahu n’est censé travailler que 42,5 heures par semaine, un quota peu en prise avec les réalités de son emploi du temps. Le document publié ne rend pas compte cependant des nombreux frais pris en charge par l’État comme la résidence de fonction et toutes ses dépenses d’entretien dans le centre de Jérusalem, ou les séjours dans des hôtels de luxe lors des déplacements à l’étranger.
Souvent critiqué par les médias israéliens pour son train de vie hédoniste, le couple Netanyahu a dû à plusieurs reprises justifier les dépenses de sa résidence de fonction de Jérusalem. Benjamin Netanyahu avait fait savoir qu’il renonçait à une enveloppe budgétaire annuelle de 10.000 shekels consacrée à la consommation de glaces de sa famille à la résidence officielle. Récemment il s’est vu refuser la prise en charge de la nourriture de la nouvelle chienne de la famille, Kaïa, sur les deniers de l’Etat.  (Adapté de Leparisien.fr avec AFP°
Partager :
Go to Top