Partager :

Sarit Hadad née le à Hadera, est une chanteuse israélienne de musique populaire. Elle est née en Israël, à Hadera. Son vrai nom est Sara Hodedtov, et elle est issue d’une famille juive de musiciens d’origine tuniso-géorgienne.

 Elle commence sa carrière à l’âge de huit ans, en donnant des concerts de musique classique au piano à un club local. Elle le cache à ses parents, qui ne l’apprennent que deux ans plus tard, quand les concerts sont finis. Durant cette période, elle apprend d’elle-même à jouer entre autres de l’orgue, de la guitare, de l’accordéon et de la darbouka. Entre sus, elle apprend à jouer de la shkouba grâce à son mentor, Shahar Bassa.

Sarit étudie également à l’École démocratique de Hadera. À l’âge de quinze ans, elle rejoint le Hadera Youth Band, premier pas en direction de sa carrière solo. Depuis cette époque, beaucoup de ses chansons se retrouvent au sommet des charts israéliens. La télévision israélienne l’a d’ailleurs choisie pour représenter son pays au concours de l’Eurovision en 2002, avec la chanson Light a candle. Il y eut des opposants à ce morceau, à cause de la situation politique en Israël, mais l’Eurovision ne dispose pas de règles justifiant une telle disqualification. Elle obtint la douzième place.
Sarit Hadad a notamment chanté en duo avec Ibrahim Tatlises (chanteur turc) et Eyal Golan. Elle a aussi fait des reprises telles qu’Inta Omri (Oum Kalsoum) et Lu Yehi (Naomi Shemer). Sarit Hadad est aujourd’hui connue pour sa voix. Elle est notamment l’interprète de Kshéhalev bokhé (Shema Israël), adaptation pop de Chema Israël. Elle a fait partie du jury de l’émission The Voice Israël auprès de Shlomi Shabat, Aviv Geffen et Mosh Ben-Ar

Partager :