Partager :

La « Bitcoin Embassy » de Tel-Aviv est toujours le centre majeur des échanges de bitcoins en Israël. La startup « Bits of Gold » reste le leader des transactions dans l’Etat hébreu.

Pas un jour dans les médias israéliens ne consacrent un article, une émission au Bitcoin. Cette fois-ci l’information marquante vient de Chicago. Selon Les Echos : « Le Chicago Mercantile Exchange (CME), le plus important marché à terme du monde, va lancer, d’ici à fin 2017, plusieurs contrats sur la première monnaie virtuelle du marché. Un à un, le bitcoin déjoue tous les pronostics des commentateurs.

Après Amazon qui vient de racheter plusieurs  liés aux cryptomonnaies, l’un des plus importants opérateurs boursiers du monde, le Chicago Mercantile Exchange (CME), va proposer aux investisseurs, d’ici à quelques semaines, des contrats sur le bitcoin,  qui a fait bondir la première monnaie virtuelle du marché. »

LE PLUS. Le cours du bitcoin, cette monnaie virtuelle, atteint des sommets. Il a grimpé cette semaine jusqu’à 7 392 dollars. C’est quasiment sept fois plus qu’en début d’année. Et cet engouement pour le bitcoin commence à ressembler à une nouvelle bulle spéculative.  C’est vrai que le bitcoin n’en finit plus de grimper. C’est la plus connue des crypto monnaies, ces monnaies électroniques, dématérialisées et surtout privées. Le bitcoin ne dépend en effet d’aucun état, ni d’aucune banque centrale. Et pourtant, on peut s’en servir pour faire des achats. Aujourd’hui, près de 100 000 sites de ventes en ligne acceptent ce moyen de paiement. Mais surtout, plus qu’une monnaie, le bitcoin est en train de devenir une valeur spéculative ; une valeur qu’on achète en espérant faire une plus-value sur la revente. (francetvinfo.fr)

Partager :