Partager :

En octobre 2016, lorsque les informations relatives aux abus sexuels du producteur hollywoodien Harvey Weinstein ont commencé à se répandre, ce dernier a recruté l’agence privée de renseignements Black Cube pour tenter de discréditer les actrices l’accusant de viol et de harcèlement. Montant du contrat: 1,3 million de dollars.
Harvey Weinstein croyait avoir sonné à la bonne porte puisque l’officine israélienne est composée d’un peu plus de 100 anciens agents du Mossad et de l’Aman, les renseignements militaires de l’Etat hébreu. Des ex-agents de terrain bien sûr, mais également des recruteurs, des analystes, des psychologues, ainsi que d’anciens membres de l’Unité 8200, la structure la plus importante des renseignements militaires notamment chargée de la cyber-guerre et des interceptions électroniques.
Black Cube avait été recommandée à Harvey Weinstein par l’ex-premier ministre israélien Ehoud Barak. Mais l’intervention des agents israéliens, qui ont placé une ou plusieurs agentes dans l’entourage des plaignantes, n’a pas empêché le scandale Weinstein d’éclater, forçant Asher Tishler, l’un des administrateurs de l’agence, à reconnaître publiquement que ce contrat avait été «une erreur».
Pourtant, ce n’est pas la première fois que Black Cube fait parler d’elle. En effet, en avril 2016, quatre de ses recrues avaient déjà été arrêtées en Roumanie pour avoir tenté en vain de saper la réputation de la procureure Laura Codruta Kövesi, cheffe de la Direction nationale anti-corruption.
Source et Copyrights : https://www.letemps.ch
Harvey Weinstein, né le 19 mars 1952 à New York dans le Queens, est un producteur de cinéma américain. Accusé de viols et d’agressions sexuelles en octobre 2017, l’affaire lance une campagne de sensibilisation au niveau mondial.

Partager :