Partager :

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley. Alfred Nakache a beau être l’un des nageurs Français les plus importants de tous les temps, il n’en reste pourtant pas l’un des moins connus du public. Une injustice qui devrait bientôt être réparée, puisque le sportif qui a enflammé les bassins entre les années 1930 et le milieu des années 1940, va officiellement faire son entrée dans le panthéon mondial de son sport. Presque 36 ans après sa mort, le champion va en effet être intronisé au Swimming Hall Of Fame de Fort Lauderdale en Floride (États-Unis) dans la catégorie « Pionnier » et ainsi rejoindre d’autres gloires de la natation mondiale.
Alfred Nakache, surnommé « Artem » (le poisson), né à Constantine en 1915, a été le champion de la natation française dans les années 30 et 40. Champion de France en 1935 dans la discipline du100 mètres nage libre ; il aparticipé auxJeux olympiques de Berlin et de Londres.
Durant la guerre, en raison de ses origines juives, A. Nakache est déchu de sa nationalité et privé d’exercer son métier de professeur d’éducation physique. Il quitte la capitale et trouve refuge à Toulouse en janvier 1941. Il renoue avec son statut de champion d’avant-guerre, en établissant le record du monde du 200 m brasse papillon, tout en ayant des activités dans la Résistance. Il a des liens avec les réseaux de résistance juive et met à disposition de l’Armée juive sa salle de sport. Ces troupes aideront les maquisards du Tarn et participeront à la libération de Mazamet et de Toulouse, mais il est arrêté avec sa famille et déporté à Auschwitz en 1944. Devant l’avancée de l’armée rouge, il participe à la marche de la mort et se retrouve à Buchenwald où il est libéré en avril 1944. Il revient seul des camps.
Après la guerre, il reprend l’entraînement et son rang de vedette. En août 1983, il trouve la mort, à l’âge de 67 ans, en traversant la baie de Cerbère (Pyrénées-Orientales) durant le kilomètre de nage qu’il accomplissait quotidiennement.
Source : Actu Occitanie & Israël Valley
 
 
 

Partager :