Partager :
La lauréate israélienne de l’Eurovision, Netta Barzilai, a dévoilé vendredi sa première chanson originale depuis « Toy », intitulée « Bassa Sababa ».
Tourné à Kiev dans pas moins de 13 endroits différents, le clip qui met en vedette Barzilai déguisée en rhinocéros rose, a coûté environ un million de shekels (environ 240000 euros).
Le titre est un hymne pop imprégné de rythmes électroniques et de sonorités africaines, qui a fait appel au célèbre looper de la chanteuse.
Ce système audio qui lui permet d’enregistrer sa voix et de la transformer l’accompagne depuis ses prestations dans l’émission « Rising star » qu’elle a remporté en 2018.
Netta Barzilai, qui a passé plusieurs années en Afrique pendant son enfance, a confié que le rhinocéros est un animal qui lui « tenait à cœur ».
« J’ai appris cette année de mes fans que je suis plus forte que je ne le pense, » a-t-elle déclaré dans un communiqué publié vendredi matin.
« La lumière et la joie en moi et les personnes qui m’entourent peuvent vaincre toute l’obscurité qui vient de l’intérieur et de l’extérieur. Un rhinocéros est un animal à la peau très épaisse, qui se protège et qui protège son troupeau en attaquant sans ressentir, » a-t-elle expliqué.
La chanteuse a ajouté qu’elle était « ravie de partager avec vous Bassa Sababa », qui est un hymne festif et stimulant sur le fait de se diriger vers l' »indépendance à tous les niveaux. »
La chanson a été écrite par Barzilai elle-même, Stav Beger (qui a également travaillé sur « Toy ») et Avshalom Ariel.
Le titre est paru plus tôt que prévu, après la fuite d’un enregistrement sur les réseaux sociaux.
D’après son porte-parole, l’artiste sera prochainement en tournée mondiale pour promouvoir la nouvelle chanson.
https://www.i24news.tv/fr/actu/culture/194410-190201-eurovision-la-gagnante-israelienne-netta-devoile-son-nouveau-titre
Partager :