Partager :

Dans Le Figaro : « Selon un média israélien, en raison de la diffusion d’une fiction en Israël présentant le candidat français à l’Eurovision comme un terroriste de Daech, France Télévisions envisagerait de ne pas participer au concours européen de la chanson le 18 mai prochain.

La France va-t-elle boycotter l’édition 2019 de l’Eurovision à Tel Aviv? Selon le site israélien Ynet, France Télévisions envisagerait cette possibilité. Le groupe audiovisuel public protesterait ainsi contre la prochaine diffusion d’une série humoristique par la chaîne KAN, diffuseur du concours en Israël. Dans son scénario, le représentant français, se faisant passer pour un homosexuel, serait suspecté d’être un terroriste de Daech. Malgré les menaces, le président de la chaîne aurait refusé de céder aux pressions au nom de la liberté d’expression et de la création. Toujours selon le média, Jon Ola Sand, superviseur exécutif de l’Eurovision, serait même en Israël pour tenter de résoudre le problème.
Selon le journal Haaretz , cette série, qui devrait être diffusée avant la finale du concours prévue le 18 mai, a été écrite et tournée avant la désignation de Bilal Hassani, qui assume son homosexualité, lors du télécrochet Destination Eurovision diffusé sur France 2.
«Pas de fausse polémique. L’ensemble de la délégation française est au travail au côté de Bilal Hassani pour la finale à Tel Aviv du 18 mai. Nous sommes en contact régulier avec l’UER, qui échange avec l’ensemble des partenaires de l’Eurovision, dont la chaîne KAN», commente de son côté un porte-parole de France Télévisions. «Dans le cadre de ces échanges entre l’UER et KAN, le projet de fiction 12 Points, dont nous avons appris l’existence la semaine dernière, est évoqué», affirme le groupe public audiovisuel français. Le 18 mai, Bilal Hassani, représentant de la France, interprètera le titre Roi à Tel Aviv ».
Partager :